photo

Voir le jour se lever et attendre dans le froid...

photo

Mardi, 7h10. Comme tous les matins, je quitte la maison après avoir laissé - non sans mal - Monsieur Papa et Ptit Bonhomme. Eh oui, mes hommes partent une heure plus tard, les chanceux. C'est vrai que quand je referme la porte sur ma petite famille qui continue sans vie sans moi, ça me fait toujours un pincement au coeur.

Arrivée à la voiture, opération grattage pendant quelques minutes, désembuage et hop, on est parti... Mais pas pour bien loin ... A peine arrêtée au feu à 300 m de chez moi, quand je redémarre, je fonce tout droit dans le terre-plein central du boulevard que j'emprunte. Ai-je roulé sur une plaque de verglas ? Je n'en sais rien. En tout cas, dès l'instant du choc, je le sais, j'ai bien endommagé ma voiture. Elle continue à rouler - lentement, heureusement - mais mon volant ne la dirige plus du tout. A ce moment là, gros gros stress ... J'espère de tout mon coeur que les autres comprendront que je suis en difficulté - mon warning clignote - et éviteront de me foncer dessus. Je suis très vite immobilisée sur la bas-côé et là, c'est vraiment le début de la galère.

Après un premier choc et des larmes, il faut agir, et vite. Direction la boîte à gants. Je trouve un numéro de téléphone Assistance/Dépannage. 1h40 plus tard, arrive la dépanneuse. Pas de chance, elle était coincée dans les bouchons. Puis, arrivés au garage, on chiffre le prix des réparations et on se met en quête d'un véhicule de courtoisie. Et oui, ma direction m'attend à 13h30 et il est hors de question que je sois en retard pour un accident qui s'est produit à 7 heures du matin !!!! Bon, je précise quand même que j'habite à près d'une heure de route de mon lieu de travail !

Mais là, le sort s'acharne visiblement contre moi. Aucun véhicule de prêt avant 15 heures. En raison des intempéries, le stock a considérablement diminué. Finalement, devant mon regard implorant - je fais très bien les yeux du chat de Shrek ! - on en trouve une in extremis et je repars au boulot, après une matinée très éprouvante. 

photo

A bord de la dépanneuse