135839377

Tous les dimanches, avec Droudrou, nous avons l'habitude de notre petit billet commun. Ce dimanche-ci ne sera pas créatif mais un petit peu plus personnel puisque nous nous sommes lancé le pari du portrait chinois. Chacune a envoyé une liste de questions à l'autre sur le mode du "si j'étais..." J'ai d'ailleurs bien hâte de découvrir les réponses de ma Droudrou. En attendant, je me lance !

Si j'étais un tissu, je serais du coton biologique.

Depuis que je suis maman, je suis très intéressée par toutes les questions de santé et de bien-être. Je fais très attention quand un vêtement est certifié en coton biologique. Cultiver du coton, c'est très polluant, très consommateur d'eau et les conditions de travail des ouvriers sont souvent très dures. Si un label présente un coton comme "bio", j'y serais donc beaucoup plus sensible.

Si j'étais une voiture, je serais ma toute première, ma petite Twingo grise.

Je l'ai aimée, cette voiture ! Cadeau de mes parents pour l'obtention du permis (à la troisième fois, si si !), elle m'a accompagnée dans les débuts de ma vie professionnelle, quand j'étais prof remplaçante. Elle avalait les kilomètres (et les litres d'essence !). J'y ai chanté à fond au volant, écouté de la musique à tue-tête ! Bref, une jolie période. Aujourd'hui, ma Twingo a cédé la place à une voiture familiale et le rock a été remplacé par les comptines !!!

Si j'étais une couleur, je serais le rose.

No comment... Girl oblige !

Si j'étais un livre, je serais Les Disparus de Daniel Mendelsohn.

Ce livre a été un coup de coeur et un coup de poing littéraire. Et le prénom de #numbertwo est un doux clin d'oeil au héros de ce livre.

Si j'étais un parfum, je serais Lolita Lempicka.

Tout simplement parce que c'est ce que je portais quand j'ai rencontré l'homme. Je savais qu'il adorait cette odeur ! Aujourd'hui, je ne le porte plus car trop capiteux à mon goût mais quand je le croise dans la rue, c'est toute mon année 2004 et ma rencontre avec l'homme qui me reviennent comme une madeleine de Proust.

Si j'étais une boisson, je serais un café au lait.

Car c'est mon moteur le matin. Si je n'ai pas mon café, ma journée commence mal, très mal. Depuis que j'ai arrêté de fumer, je ne peux plus boire mon café noir. Il est désormais au lait, s'est adouci, un peu comme ma vie... Et pour faire plaisir à ma Droudrou, j'avouerai que je ne suis pas contre une petite bière de temps en temps. Après tout, j'habite dans les Flandres !

Si j'étais un sport, je serais la randonnée.

Je ne suis pas sportive pour deux sous. Mais j'adore la randonnée. Il y a le dépassement de soi mais aussi la beauté des paysages !

Si j'étais une saison, je serais le printemps.

Parce que tout renaît à cette période... 

Si j'étais des chaussures, je serais une paire de converses.

Y'a pas à dire, c'est quand même dans des converses qu'on est le plus confortable, non ?

Si j'étais un bijou, je serais le médaillon gravé aux prénoms de mes fils.

C'est mon précieux. Il ne me quitte jamais. Il y a aussi mon alliance et ma bague de fiançailles.

Si j'étais un pays, je serais la France.

J'aime mon pays, ses paysages et son histoire. 

Si j'étais une fleur, je serais une marguerite.

La marguerite, elle ne se prend pas la tête. Elle est fraîche, pure, libre. J'aime beaucoup son côté virginal. Je l'aime dans des couronnes de fleurs et dans le vert des jardins.

Si je vivais dans la mer, je serais une tortue.

C'est cool une tortue, ça ne se presse pas et ça vit longtemps longtemps longtemps. Ca me plairait bien d'être une tortue !

 

Voilà pour ma petite présentation ;-)